TPE réalisé par Floricia, Oriane et Cyrille (Lycée de Villaroy - Guyancourt)

Atrazine

L’atrazine (C8H14ClN5) est la substance active d’un pesticide appartenant à la famille chimique des triazines.  Cette substance se présente sous la forme d’une poudre cristalline incolore et peu soluble dans l’eau ( 30 mg.L-1 à 20°C selon Santé Canada, 1993). Il n’existe pas de source naturelle d’atrazine. La production d’atrazine s’effectue en faisant réagir successivement du chlorure de cyanuryle avec de l’éthylamine et de l’isopropylamine. Cette réaction s’accompagne d’une production de tétrachlorométhane. Ce produit était utilisé pour le traitement herbicide préventif  des grandes cultures comme celles de maïs entre 1960 et 2001 et comme désherbant des zones non cultivées comme les bords de route et voies ferrées.Malheureusement  il perturbe la photosynthèse par blocage de la protéine d1 du photosysteme II . Les substances et produits de sa dégradation comme le déséthylatrazine (DEA) et l’Hydroxyatrazine (DIA) sont persistants  et très toxique sur la flore aquatique , mais aussi sur certains organismes animaux. Son action est rapide et peut persiste pendant 2 à 6 mois.  Il est détecté régulièrement dans plus de 30% des ressources d’eau souterraine du bassin Seine-Normandie, comme ailleurs en France , d’où son interdiction récente.  Dans le bassin seine normandie (données 2003-2005) l’atrazine est le pesticide le plus fréquemment détecté dans les eaux souterraines ( dans 1/3 des echantillons).Son produit de dégradation la DEA est détecté avec des fréquances immédiatement inférienres ( 30% des echantillons souterrains)A cet égard , si certains captages comme ceux du Calvados montrent depuis quelques années un diminution des concentrations en atrazine , liée à son interdiction , celles de la DEA augmente en parrallèle.

atrazine1atrazine2
Formule semi-développée et représentation 3D de l’atrazine

D’où viennent-ils ?

On estime que environ 4mg/L d’atrazine est rejeté dans l’eau par les industries chaque jour lorsque celles-ci rejettent plus de 10g

Le volume d’atrazine produit en 2000 dans l’UE est de 700 tonnes

Pour cette substance aucune source naturelle n’a été identifiée.Avant son interdiction, les seuls usages rapportés pour l’atrazine étaient liés à son action herbicide pour des usage agricole, industriel et de traitement de voiries. Cette substance était fréquemment utilisée du fait de sa simplicité d’usage, de son efficacité et de son prix peu élevé. L’usage français atteignait une valeur supérieure à 5 000 tonnes par an.

En France, les principaux utilisateurs d’atrazine étaient les agriculteurs (désherbage du maïs, du sorgho, des vignes et des vergers). En effet cet herbicides a été utilisé sur 90% des surfaces de mais. De façon plus modeste, les autres utilisations  concernaient les collectivités locales et les services publics (entretien des voiries et autres espaces publiques), la SNCF (désherbage des ballasts) et les jardiniers amateurs (désherbage des allées). Les pertes annuelles d’atrazine à origines de la pollution du Bassin Seine-Normandie par ce même polluant représentaient de l’ordre de 0.1 à 0.6 % des quantités appliquées sur les cultures . Flux à Poses en 2003 estimés à 405-430 kg/an pour l’atrazine et 0-260 kg/an pour le déséthylatrazine

L’utilisation de cette substance étant interdite ,en France , les éventuelles contaminations sont donc limitées aux zones de stockage et/ou de formulation de produits phytosanitaires4  utilisant l’atrazine comme par exemple  l’usine BASF Agri-production à Gravelines. Cette unité formule des produits commerciaux destinés à l’exportation vers les pays de la CEE ou cette substance active est toujours autorisée .D’après cette source, l’usage de l’atrazine représente 20 tonnes par an dans ces autres pays. Les industries qui se servent de ce produit sont principalement la métallurgie , la verrerie, la cristallerie, la chimie et parachimie, ainsi que les centrales thermiques. Il est égalements utilisés pour la fabrication de peintures, pigments , colorants et plastiques.

Mais on attribue la totalité des rejets diffus d’atrazine à son usage en tant qu’herbicide. Dans une optique de protection du milieu aquatique il convient de souligner la grande vulnérabilité aux herbicides de certaines zones en liaison directe avec les cours d’eau, lacs, …

 

Normes et effets sur la santé

L’atrazine est une substance néfaste pour l’environnement . En effet il perturbe la photosynthèse par blocage de la protéine d1 du photosysteme II . Les substances et produits de sa dégradation comme le déséthylatrazine (DEA) et l’Hydroxyatrazine (DIA) sont persistants  et très toxique sur la flore aquatique , mais aussi sur certains organismes animaux. Il est donc très toxique pour les organismes aquatiques et peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique.

Il est également néfaste pour l’Homme car c’est un produit qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peut entraîner des risques de gravité limitée.En effet il peut provoquer une irritation de la peau et des yeux et unesensibilisation cutanée. Il  peut également provoquer  des effets sur le foie et les reins et est un perturbateur endocriniens avéré. Ce produit est nocif et présente un risque d’effets graves pour la santé en cas d’exposition prolongée par ingestion. Heureusement il est non cancérogène.

La limite de qualité eau potable  est de 0.1 ug/L d’atrazine sur un total de pesticides de 0.5 ug/L ou 2ug/L selon l’OMS.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/32/d339796120/htdocs/tpe/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399